ESSIS BOIS TRADITIONS

ESSIS BOIS TRADITIONS

HAUTES-VOSGES

Fabrication

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Fabrication des Essis

Les essis traditions sont fabriqués artisanalement.

Chaque pièce de bois glisse plusieurs fois entre les mains du tailleur. Cette manipulation jusqu’à l’aboutissement de chaque élément, oblige un certain délai de fabrication selon les surfaces à couvrir. Ce travail manuel, séculaire, remonte au moyen âge et était partiqué dans toute l’Europe. Les divers appélations sont ; bardeau, tavaillon, tavillon, aisseau, essaule, essaune etc.

L’essis est taillé à partir de tronc de bois d’épicéa de première qualité, c’est-à-dire un bois de fil bien droit et sans nœud.
Dans cette grume, on coupe alors des rondelles pour ensuite les fendre avec une masse et des coins en blocs de plusieurs centimètres d’épaisseur. Avec un maillet de bois tapant sur un tranchoir ou départoir en fer, on fend des planchettes, dans le sens des fibres du bois, d’une épaisseur de un centimètre maximum.

Le tailleur d’essis, assis sur sa doleure, son banc d’âne ou sa chèvre poussant avec ses jambes, pince la planchette entre la poutre et la tête basculante. De ses mains, il utilise une plane ou couteau à deux mains très affuté pour aligner les bords et amincir le bois dans la partie supérieure jusqu’à fabriquer un essis qui a une forme de biseau. Cette taille sert à favoriser le recouvrement et à éviter la surépaisseur. De jolis copeaux restent au sol. Les essis sont mis en fagots rond de 90 pièces environ pour permettre de recouvrir 1 m².

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]